Il n’y a pas que Game of Thrones dans la vie, il y a Netflix aussi

Alors, désolée, nous ne sommes pas là pour parler plus encore de Games of Thrones. Non. Pourquoi ? Parce que nous avons regardé leurs réseaux sociaux, Facebook et Instagram en tête, et qu’il nous a semblé que cela manquait de fantaisie pour le coup. Il faut dire qu’ils n’ont pas vraiment besoin de travailler leur notoriété. Le succès est déjà au rendez-vous au bout de la 7e saison.

Mais voilà, pour les séries qui débutent, les petits poucets du petit écran, ceux-là sont bien obligés d’avoir une stratégie de communication plus poussée et qui se répercute sur les réseaux sociaux. C’est là que la série disponible sur Netflix et mystérieusement nommée The OA entre en scène.

Pour ceux qui ne connaissent pas du tout la série, voici le pitch Netflix :
« Disparue pendant 7 ans, une femme refait apparition dans un hôpital. Son dos porte d’étranges cicatrices, mais elle ne peut — ou ne veut — révéler où elle était. »

Suspens.

T’adhères ou t’adhères pas, c’est comme ça. Mais Wouah !!

De notre côté, on a adoré bien sûr. Le cas contraire, je ne serais pas en train de t’en parler. C’est pour ça qu’après avoir été déçues par la stratégie Social Media de Games Of Thrones, nous nous sommes tournées vers cette série pas comme les autres. Pour le « pas comme les autres », on te laisse regarder les 8 épisodes de la saison 1 pour te faire ton opinion. Mais une chose est sûre, tu ne resteras pas insensible à leur gestion Social Media.

En gros, ils ont tout compris à notre sens. Ils n’utilisent pas les réseaux sociaux simplement pour annoncer la nouvelle saison, les bandes-annonces et les derniers galas people. Ils font des réseaux un véritable écho de la série, un lieu où l’histoire se découvre sans spoiler et se poursuit à l’envi.

Pour preuve, voici quelques images de leur compte Instagram, une grande fresque qui se construit au fur et à mesure qui retrace le scénario de la première saison, qui laisse certainement quelques indices ici et là pour les fans et qui permet de retranscrire un univers.

Bref, on adore. C’est visuellement frappant, élégant, intéressant, et une source d’inspiration pour des comptes sociaux dans les domaines de l’art, de la culture et même toute autre marque ayant une forte inclination pour le storytelling (en gros presque tout le monde quoi).

Voilà, c’est ce que nous avions envie de partager avec vous cette semaine. On reparle série et réseaux sociaux bientôt. Stay stuned !

La bise à vous les Internautes.

Aurore BISICCHIA
Aurore BISICCHIA
Conteuse numérique
Cofondatrice des Chuchoteuses, je suis une mordue de l'organisation, une adepte de la communication et un jukebox à mes heures perdues. Amoureuse des arts visuels, je milite pour que la série devienne le 11 ème art et demeure à tout instant passionnée des petits mots comme des grands.