Du joggeur du dimanche au prochain champion olympique, rares sont les sportifs qui n’utilisent pas la moindre technologie pour les accompagner. Et je dois bien avouer que je ne suis pas le dernier à m’être laissé tenter. Dans mes courtes et folles années de tennisman, j’ai craqué pour la raquette connectée. Un joli gadget qui m’a coûté un bras, mais qui s’est avéré bien pratique dans l’analyse de mes lacunes sur lesquelles progresser. Malheureusement, ni ma motivation ni mes heures de cours n’ont semblé pouvoir améliorer mon revers. J’ai donc fini par me faire une raison. Ce qui n’empêche pas les objets connectés d’intégrer tant et si bien le marché des équipements sportifs que les analystes estiment leur part à 7,5 % en 2020 contre 2,9 % en 2015. Mais la technologie va encore plus loin dans l’analyse de données sur le terrain. Un véritable charabia de techniques de jeu et de déplacement stratégiques que seuls les intelligences artificielles et les entraineurs sont capables de déchiffrer. Bienvenue dans l’ère du sport 2.0 !

Fais péter les données que je batte le record !

On en revient encore et toujours à la data, même dans le sport. En effet, c’est elle qui va permettre d’affiner l’entrainement pour devenir meilleur. Le précepte qui dit « Connais ton ennemi et connais-toi toi-même » se vérifie dans le sport plus que dans tout autre domaine. Pour un entraineur, il est essentiel d’étudier le jeu de ses adversaires, tout comme celui de ses joueurs pour les aider à progresser. Dorénavant, les caméras sont capables de visualiser le terrain sous tous les angles et les logiciels d’analyser aussi bien les systèmes de jeux que les mouvements exécutés.

Dans cette optique de précision pour le progrès, les objets connectés prennent tous leurs sens. Les raquettes connectées développées par la marque Babolat permettent aux tennismans de détailler chacun de leur coup. Une manière pratique et rapide pour déceler les éventuels défauts à corriger. Il en est de même pour les ballons connectés. Depuis plusieurs années déjà, l’Adidas miCoach Smart Ball identifie la trajectoire, la rotation et la puissance des frappes des footballeurs. Le Wilson X Connected permet une analyse équivalente de la technique des tirs pour tous les joueurs de basket. Et chaque sport voit une panoplie d’équipements connectés les épauler dans leur progression à l’exemple du golf, du baseball, du hockey sur glace, du football américain et bien d’autres.

Lire aussi : Hado : le nouveau sport en réalité augmentée à la sauce Dragon Ball

En matière de sport, difficile de passer à côté des chaussures. Il était inévitable que les baskets connectées envahissent le marché. Elles sont nombreuses et pour tous les sports, mais intéressons-nous un moment à la chaussure de foot dont les niveaux de technicité et de recherche atteignent des sommets. Avec des modèles haut de gamme désormais réalisés en microfibre, elle offre une légèreté et une résistance sans égale. Dans la semelle en fibre de carbone est insérée une puce équipée d’une plateforme à inertie et d’une mémoire de bord. De cette manière, elle est capable de calculer la vitesse de déplacement et la distance parcourue, de déterminer les accélérations, ainsi que de nombreuses autres données techniques. Une fois transférées, les informations obtenues sont traitées pour les statistiques et peuvent également être la source de reconstitutions en réalité virtuelle.

Cette même réalité virtuelle avec la réalité augmentée pourrait bientôt être un élément essentiel dans l’entrainement des sportifs. Elle va permettre aux joueurs de revivre des situations précises en recréant les conditions exactes, afin de réitérer les mouvements jusqu’à la réalisation de l’action parfaite. Seul l’avenir nous le dira, mais cela se profile de plus en plus distinctement à l’horizon.

La technologie aussi sait jouer au docteur… 

Depuis plusieurs années maintenant, les bracelets connectés ont envahi le marché du sport et veillent sur la santé de leurs utilisateurs. Et même s’ils ne remplacent en rien un docteur, ils permettent de monitorer votre rythme cardiaque et vous imposer une certaine vigilance à ne pas dépasser vos limites. Dans la même lignée, aujourd’hui se sont les vêtements connectés qui équipés de micro-capteurs situés dans le tissu permettent d’analyser la température corporelle, l’activité cardiaque et pulmonaire, la tension… Encore à ses balbutiements, le marché des vêtements sportifs intelligents risque de connaître une forte évolution dans les prochaines années.

Dans le sport de haut niveau et notamment les disciplines impliquant des chocs importants, des dispositifs préventifs ont été mis en place. On retrouve ainsi des capteurs comme la pince Jolt qui s’accroche à tout type d’accessoire, pour mesurer mesure les coups et impacts subits à la tête des différents membres de l’équipe. Avec pour objectif principal d’anticiper les risques de blessures et de commotions, elle prévient son porteur par vibration en cas d’anomalie pour effectuer une prise en charge immédiate. Des solutions qui seront on l’espère bientôt obligatoire pour éviter toute blessure qui aurait pu être évitée.

Lire aussi : MedTech, quel diagnostic pour la médecine du futur ?

Car santé et performance sont étroitement liées dans le cadre des compétitions sportives, il n’est pas étonnant de voir les grands évènements faire appel à la technologie au cœur même du terrain. Durant la Coupe du monde de Rugby, un capteur GPS a été intégré au tissu du maillot de chaque joueur. Appelé Sensor EveryWhere, le dispositif de la société française Digital Simulation permettait d’analyser les mouvements et les chocs pour les envoyer en temps réels à l’entraineur. Des informations cruciales pour ce dernier, fournies par des systèmes qui voient le jour pour une large palette de sports. De quoi prendre soin des joueurs, mais également d’affiner la stratégie en fonction de la forme de l’équipe en vue d’adapter les systèmes de jeu.

Tant que la technologie n’interfère pas dans les capacités physiques de nos sportifs, le sport tel qu’on le connait a encore de belles années devant lui. A défauts de fabriquer des membres bioniques, la technologie se distingue dans le sport au travers de l’analyse de données. Des informations toujours plus précises qui permettent de maximiser la préparation, la santé et l’entrainement de tous les sportifs amateurs comme professionnels. Avec des équipements connectés de plus en plus abordables au fil du temps, bientôt, plus rien de ne vous empêchera de devenir la prochaine star de votre discipline favorite !

Thomas Bossy
Thomas Bossy
Scribe numérique
Voilà un mot bien inusité pour se retrouver devant notre digital, qui lui bien connu, envahit nos vies modernes d’une multitude de manières. J’aime jouer sur les contrastes, fouiller, chiner et comprendre ce qui fait les particularités d’un sujet pour le mettre en avant. Je suis un scribe derrière son écran.