Trouvez votre cocon idéal

La première condition au bon déroulement de votre activité à domicile est de vous créer une bulle dans laquelle vous vous sentez bien. Aménagez un espace de travail adapté à vos besoins et qui vous ressemble. Pas de loi immuable, chacun à ses préférences, ses besoins et doit se plier à la configuration de son logement. L’idéal étant une pièce close pour éviter les distractions. Dans le cas échéant, évitez d’être face à la télévision et l’usage d’un casque est bien utile pour ne pas être dérangé par le bruit.

Lire aussi : Vécus, un podcast pour changer le monde

Pour le reste, à vous de définir l’emplacement, près de la fenêtre ou dans un coin, c’est vous qui voyez. Je ne peux que vous conseiller que vous équiper d’une chaise confortable, de rangements et d’un bureau suffisamment spacieux pour user de vos talents et remplir vos différentes tâches. Rien ne vous empêche de faire une session de travail depuis votre canapé ou même votre lit, mais il est important de bénéficier d’un emplacement optimal lorsque vous avez besoin de vous concentrer pleinement.

Juste ce qu’il faut de digital pour être organisé

Façonner son espace de travail se peaufine au fil du temps, en fonction de vos différentes missions et également des imprévus. Cela peut être un enfant malade, l’arrivée de la belle-mère à l’improviste ou toutes les obligations du quotidien qui vous touchent plus facilement du fait que vous êtes à la maison. Pour s’organiser au mieux en télétravail, il convient d’être parfaitement équipé. De nombreuses technologies et outils digitaux peuvent vous faciliter la vie des télétravailleurs. Les logiciels de vidéoconférence vous permettent de contacter vos collaborateurs comme si vous étiez dans la même pièce. Le système de planning de Trello, pour ne citer que lui, vous aide à tenir un emploi du temps structuré et à ne rien oublier. Bien d’autres applications, canaux de discussion et logiciels de toutes sortes apportent des solutions idéales pour vous rendre plus efficace.

Devenez le maître du temps

L’un des avantages les plus attirants du télétravail est la possibilité de moduler vos horaires à loisir. Un atout considérable pour votre bien-être, où la seule condition est de respecter vos engagements et les dead-lines. Savez-vous que chaque jour, le travail à domicile permet de gagner en moyenne 37 min au profit de sa vie familiale. Un fait que j’éprouve chaque mois. En commençant à travailler très tôt, je peux ainsi être disponible pour le retour à la maison de ma moitié et avec le sourire. Mais cela ne se limite pas à ça. Les jours où je ne parviens pas à me concentrer et à avancer efficacement, j’en profite pour prendre l’air en allant faire des courses ou remplir quelques obligations personnelles. Apaisé, je retourne ensuite à mon écran l’esprit plus libre. Un raisonnement qui, bien que logique, est difficile à appliquer dans d’autres conditions.

Lire aussi : [Interview Philippe Lacroix] Juste ce qu’il faut de digital pour être heureux

À la vue de toutes ces libertés, on pourrait croire qu’exercer son activité à domicile diminue le temps de travail, pourtant elle l’augmente de 2,5 % d’après une étude du cabinet de conseil RH Kronos sur l’année 2016. Avec 5,5 jours d’arrêts en moins par an et par télétravailleur, le taux d’absentéisme a de quoi faire plaisir à votre employeur. Au moins comme ça, tout le monde est content !

Pas de patch contre la procrastination

Comme tout pouvoir, la faculté de gérer ses horaires cache une part d’ombre. Attention à ne pas vous laisser tenter par les travers du quotidien. Le mode de travail nomade ne convient pas à tout le monde. Il est impératif de savoir faire abstraction de toutes les tentations dont regorge votre douillet logement. Le télétravail implique une motivation de tous les instants et une certaine maturité. En toute franchise, je me serais difficilement vu adopter le travail à domicile dix ans auparavant.

Autant, il est très agréable de pouvoir faire une pause série après avoir bien travaillé toute la matinée, autant il faut éviter de « binge-watcher » la casa del papel tout le reste de la journée. Les envies de glandouille qui caractérisaient nos jeunes années sont à bannir. Attention à ne pas tout remettre au lendemain pour ensuite devoir sacrifier votre sommeil pour rattraper vos mauvais choix. Il n’existe pas d’autre remède à la procrastination que votre propre volonté !

L’avenir n’appartient pas qu’à ceux qui se lèvent tôt

Vous préférez dormir le matin et travailler jusque tard dans la nuit ? Il n’y a pas de règles en matière de télétravail, surtout dans le secteur du digital. Néanmoins, être organisé dans son travail n’est pas suffisant pour se montrer efficace jour après jour. Il faut également l’être dans sa vie quotidienne avant, après et entre chaque plage de travail. Le meilleur moyen pour y parvenir ? La routine. Une routine pas forcément ennuyante, mais une routine quand même. De quoi ne pas se laisser aller à des comportements déviants et de squattage de canapé intempestif. Pourtant, une petite sieste après manger dans le canapé peut parfaitement faire partie de votre quotidien. L’important est que vos extras en dehors du travail soient réalisés de manière mesurée et contrôlée pour reprendre le travail l’esprit plus léger. Méditation, jeux vidéo, collation dans le jardin, promenade avec Fifi le chien, toutes les raisons sont bonnes pour souffler avant de mieux s’y remettre. Ce n’est pas pour rien si le travail à domicile favorise pour 92 % des télétravailleurs une meilleure qualité de vie et pour 87 % une diminution du stress.

Pour ma part, je m’octroie un épisode entier de ma série du moment à chaque pause déjeuner et je cale une courte séance de sport tous les 2 jours durant l’après-midi. Je n’hésite pas à travailler en musique et même à chanter pour me détendre, si je suis certain que ma femme ne risque pas de me surprendre. A chacun ses habitudes et ses petits plaisirs, il ne tient qu’à vous de trouver les vôtres pour travailler plus serein.

L’excès de travail est mauvais pour la santé 

Contrairement aux idées reçues, le télétravail augmente le temps passé à réaliser vos différentes tâches, mais également la productivité de 22 %. Une réalité à laquelle je suis constamment soumis lorsque j’entre en « mode travailleur acharné ». Mes missions n’impliquant que mon ordinateur, ce bon vieil internet et moi-même, il est parfois difficile de s’arrêter. Pour être franc, il m’arrive de dépasser les bornes et de travailler sans discontinuer, volets fermés, pianotant avec force sur mon clavier tel un vampire sous ecstasy. Et j’ai beau grommeler de mauvaise humeur lorsque ma femme ouvre les volets en invoquant mes besoins de vitamine D, il faut savoir lever le pied.

Lire aussi : Demain tous nomades !

Bien que cette pratique soit plus prononcée chez les indépendants, elle est exacerbée par le plaisir de faire du bon travail et dans des conditions qui nous conviennent parfaitement. On se rend vite compte que sans les discussions à la machine à café, sans le collègue qui fait ses appels personnels à moins d’un mètre de votre poste et sans les pauses déjeuner qui s’éternisent, notre travail s’effectue beaucoup plus vite et de manière plus appliquée. Même si tout ceci s’avère gratifiant, gardez du temps pour vous et votre famille. N’attendez pas le burn-out ou les reproches répétés de votre conjoint pour vous reprendre !

Le but n’est pas de devenir un ermite asocial

Les périodes intenses de travail sont inévitables, surtout chez les indépendants, néanmoins travailler seul ne doit pas vous rendre réfractaire à tout contact en dehors de votre bulle. Le digital c’est bien, mais l’écran n’est pas votre seul ami ! Il est important de maintenir une bonne relation avec votre entourage et aussi avec vos collaborateurs. Pour les indépendants, veillez à entretenir le contact avec vos clients comme avec vos partenaires. Une bonne entente avec la personne qui vous confie les différentes missions est le meilleur moyen de vous assurer que cela continue. Soignez particulièrement vos mails. Qu’il s’agisse de formule de politesse, d’humour, de souhaiter une bonne journée ou juste de prendre des nouvelles, une marque d’attention est parfois la raison de propositions de travail supplémentaires. Si vous êtes salarié, il est encore plus important de conserver intact le lien avec vos collègues. Privilégiez des supports plus chaleureux comme le téléphone et la visioconférence. Accordez-y régulièrement un peu de votre temps afin de ne pas vous sentir esseulé ni être mis à l’écart.

 

Après quelques ajustements, le télétravail révèle ses nombreux avantages dans le quotidien. Rien d’étonnant à ce qu’il représente un taux de satisfaction de 96 % aussi bien auprès des télétravailleurs que des managers et des employeurs. Dans le domaine du digital, rester seul face à son écran ne convient pas toujours à ceux qui ne tiennent pas en place. Mais foi de travailleur à domicile accompli, dès que vous trouvez vos marques, il vous permet une grande liberté dans votre vie de tous les jours. Je suis devenu plus productif que jamais, je prends du temps pour mes proches et il m’en reste encore pour moi. Envie de tenter l’expérience ?

Thomas Bossy
Thomas Bossy
Scribe numérique
Voilà un mot bien inusité pour se retrouver devant notre digital, qui lui bien connu, envahit nos vies modernes d’une multitude de manières. J’aime jouer sur les contrastes, fouiller, chiner et comprendre ce qui fait les particularités d’un sujet pour le mettre en avant. Je suis un scribe derrière son écran.