Une jambe après l’autre

Il est 8 h, lundi matin, votre réveil sonne. Habituellement le désarroi vous habite à ce moment-là, mais aujourd’hui tout est différent. Durant le week-end, vous vous êtes composé une garde-robe high-tech. C’est donc le sourire aux lèvres que vous vous présentez devant votre placard.

Lorsque vous êtes rentré hier soir, vous avez opté pour une soirée dans votre canapé devant votre série préférée. Et qui de mieux que Netflix lui-même pour vous offrir une solution à l’une des grandes problématiques de cette pratique. En effet, souvent, vous vous endormez après avoir regardé six épisodes d’affilés. Le géant du streaming vous a donc proposé un tuto qui permet de fabriquer des chaussettes connectées capables de mettre votre programme sur pause au moment de l’endormissement. Les chaussettes, donc, c’est chose faite !

Lire aussi : Et si on chargeait notre smartphone au soleil ?

Passons au pantalon. Aujourd’hui, vous enfilez votre tout nouveau jean Spinali. Ce dernier permet à la personne étourdie que vous êtes de ne pas passer pour une touriste dans votre propre ville, scrutant votre GPS lors de chaque trajet nouveau. Doté de capteurs vibrants, ce pantalon vous guide dans la ville. Vous pouvez désormais marcher d’un pas serein et déterminé.

Maintenant les chaussures : vous attendez patiemment de recevoir vos véritables chaussures du futur à la Marty Mcfly. Non seulement ces dernières se lacent toutes seules, mais elles trackent également vos mouvements, analysent votre posture, vous réchauffent les pieds et vous donnent des conseils via votre smartphone. En attendant ces merveilles, vous avez craqué pour les # Choose by Eram. Ces dernières ont une bande LED qui s’éclaire et change de couleur selon votre désir, et bien sûr directement depuis une application. Pour éviter le moindre doute, vous pouvez même directement prendre votre tenue en photo et les chaussures s’assortiront automatiquement. Pratique, non ?

Un bras après l’autre

Vient le moment d’enfiler un t-shirt. Vous enfilez votre CardioNexion, véritable dispositif médical dont les capteurs relèvent votre électrocardiogramme, température corporelle, fréquence respiratoire, votre position et également la vitesse de vos déplacements. Il a l’avantage de prévenir votre praticien en cas de problème, ce qui s’avère pratique si l’on est du genre à procrastiner quand il s’agit de prendre ses rendez-vous santé. Mais depuis la rentrée, vous avez pris une nouvelle résolution, courir. Vous glissez donc votre t-shirt Hexoskin dans votre sac. Il est parfait pour vous permettre de meilleures performances sportives, prenant en compte de nombreuses variables, y compris votre qualité de sommeil.

Lire aussi : [Couture & DIY] Retour vers le futur digital

Vous y êtes presque, il ne vous manque plus qu’une veste adéquate. En premier lieu, vous enfilez votre sweatshirt Aerochromics. Ce dernier change de couleur, passant par le blanc, le gris ou le noir pour vous indiquer la qualité de l’air qui vous entoure. Pour cela, ce pull est capable de capter le monoxyde de carbone, le taux de particules fines et la radioactivité. Au moins, s’il vire au noir, vous savez qu’il faut changer de quartier. Mais il fait froid, et votre sweatshirt ne suffira pas. Qu’à cela ne tienne, vous apercevez votre veste Sinapsi. Cette veste chauffante d’une autonomie de 10 h possède trois pôles de chauffe ultra légers. De plus, l’application liée vous permet d’allumer, d’éteindre ou de programmer la chauffe. Elle vous fournit même des alertes météorologiques pour vous éviter un mauvais rhume.

Sans oublier les accessoires

Avant de partir, vous n’oubliez bien sûr pas vos accessoires favoris. Vous dégainez votre foulard WAIR, petit bijou de technologie en tissus de dioxyde de titane. Il comporte des capteurs qui analysent l’air ambiant et alerte l’utilisateur des pics de pollution ainsi que des particules allergènes. Vous jetez un bref coup d’œil nostalgique à votre maillot de bain Spinali, qui avec ses capteurs étanches vous alertait lorsque vous deviez remettre de la crème solaire cet été.

Vous avez failli l’oublier, sur votre table de nuit, votre toute nouvelle bague Logbar. Cette merveille de technologie est capable d’enregistrer vingt-trois gestes personnalisables et ainsi d’agir sur vos appareils connectés comme un magicien. À la croisée des chemins entre Harry Potter et le Seigneur des Anneaux, vous pouvez allumer votre télévision, lancer une musique, prendre un taxi… À condition que tout fonctionne comme prévu, bien entendu.

Il est temps d’attraper un sac. Vous laissez votre ibackpack à la maison. Certes, il dispose de nombreux ports USB, d’enceintes et fait office de borne Wi-fi. Mais aujourd’hui vous n’avez pas besoin de tout cela. De plus, tout problème de wi-fi peut être évité par un simple passage de Thierry, à qui les enfants ont offert une TieFi à Noël dernier. Vous optez donc pour le sac de la marque Gallucha, qui par une habile technique de stickers, vous avertit qu’un objet est bien dans votre sac, ou bien, à l’inverse, qu’il manque à l’appel.

Avant de partir, vous préparez tout de même les vêtements des enfants pour ce soir, puisque c’est la nounou qui les récupère. D’abord le tablier tiguidou et ensuite le pyjama. Les deux sont sans risque d’ondes pour Emma et Gaspard, puisque la technologie Ubleam repose sur un logo qui une fois scanné renvoie vers une recette de cuisine ou une histoire à raconter. Juste le temps d’attraper votre bonnet Archos Music Beany, qui fait office de casque Bluetooth et vous pouvez partir.

 

Le départ est donc maintenant possible, avec ce véritable attirail digne de Bruce Wayne en personne. Et pour briller ce soir, vous n’aurez plus qu’à vous décider entre la robe Butterfly d’Intel, sur laquelle se trouver une quarantaine de petits papillons robots qui virevoltent après un simple mouvement du bras. Ou bien la intimacy 2.0 qui devient transparente avec les battements du cœur. Mais avec tout cela, vous êtes en retard. Dommage, le manteau à propulsion n’a pas encore été inventé…

Sébastien Michel
Sébastien Michel
Rédacteur protéiforme
Amateur de bon mots, féru d’absurdités en tout genre, fine fleur du sud ayant quitté le soleil pour proposer ses métaphores à la capitale.