Plus qu’une technologie : un canal d’interaction à part entière

En supprimant la distance qui vous sépare de l’écran, la réalité virtuelle crée une toute nouvelle manière de solliciter vos sens. Sans aucune distraction pour vous parasiter, elle permet une pleine et parfaite focalisation sur ce qui se passe devant et tout autour de vous.

La capacité à devenir qui vous souhaitez et à effectuer des choses impossibles au quotidien est sans conteste le côté le plus attirant. Mais l’on aurait tort de n’y voir qu’un outil divertissant. Car la réalité virtuelle possède le don unique de concentrer tout votre intérêt. Dans un monde où la pluralité de messages, publicités et autres notifications des réseaux sociaux tend à limiter une complète attention, elle constitue un nouveau canal de communication et d’interaction affranchi des notions de distances et de lois naturelles. Jour après jour, elle s’améliore et des dispositifs toujours plus perfectionnés émergent.

Rien d’étonnant à ce que les plus grandes marques s’y intéressent et s’associent aux nombreuses innovations en la matière. Le ludique fait vendre, et si ces dernières ont bien compris une chose, c’est que plus l’immersion proposée est de qualité, plus le public est attentif. Il n’y a qu’à voir le configurateur de cuisine virtuelle d’Ikea ou le spot publicitaire de la marque de biscuits Oréo qui vous entraine dans un monde féérique façon Charlie et la chocolaterie.

Le renouveau des parcs d’attractions classiques

Pas la peine d’utiliser l’excuse de l’accompagnateur pour se précipiter dans la file d’attente. On est tous des grands enfants à la recherche du plaisir enivrant au sortir d’une attraction à couper le souffle. Tout est dans la somme des sensations procurées ! Le cœur encore lancé au galop, le sourire aux lèvres, vous ressortez avec une seule envie, recommencer. Malheureusement, celle-ci s’estompe un peu plus à chaque fois. Le coût de nouveaux concepts est souvent élevé et même les plus importants parcs d’attractions ne peuvent se permettre de se moderniser constamment.

Lire aussi : Festivals, la fête se numérise

La réalité virtuelle propose d’ajouter aux effets des montagnes russes et autres trains, des solutions innovantes au travers d’univers visuels originaux. Les passagers profitent de décors étonnants grâce à des casques parfaitement synchronisés avec les mouvements des wagons. Embarquez pour un voyage dans le temps, entrez dans la peau de Superman ou participez à une bataille intergalactique avec la liberté de tirer sur les vaisseaux ennemis. Plus rien n’est impossible !

Déjà populaire en Allemagne grâce au pionnier de la discipline l’Europa Parc et son Alpenexpress Coastiality, puis largement plébiscité aux États-Unis, ainsi qu’en Angleterre, les grands huit en réalité virtuelle devraient arriver en France prochainement.

Des espaces de loisirs dédiés à la réalité virtuelle

Cette année, le secteur de l’activité du ludique vit un grand chambardement avec la création de concepts aussi variés qu’intrigants partout dans le monde. La réalité virtuelle offre une infinité de possibilités, donnant naissance à des environnements entièrement virtuels dans lesquels vous pouvez interagir. On n’est pas encore dans l’Oasis du dernier film de Steven Spielberg « Ready Player one », mais on s’y approche de plus en plus.

En 2017, les investissements dans le domaine ont explosé avec une hausse de 79% rien qu’au second semestre. Comme l’explique Tipatat Chennavasin, cofondateur et gérant du VR Fund : « L’industrie de la réalité virtuelle est saine et en croissance constante. Nous constatons un intérêt accru des investisseurs sur la réalité virtuelle et la réalité augmentée ».

The Void : quand le virtuel prend vie

Entrons dans le vif du sujet avec The Void, un parc de réalité augmenté qui vous entraine dans un univers dynamique en quatre dimensions. Avec un savant mélange de films 4D et de technologies, il vous procure une expérience immersive unique. Leur slogan est accrocheur : « Pourquoi jouer à un jeu quand vous pouvez le vivre ? » Accompagné d’un maximum de 4 personnes, vous êtes équipé de l’incontournable casque VR, d’un fusil, d’un gilet et de gants tactiles. La surface et la structure réelle des locaux sont parfaitement adaptées au déroulement du scénario virtuel, permettant une excellente liberté de mouvement et une impression de grandeur sans précédent. Fini d’être dérangé en pleine partie par votre moitié qui passe devant la télévision où les coups de fil de votre maman, cette fois vous êtes à l’intérieur du jeu, dans le feu de l’action. Une aventure plus vraie que nature qui mêle habilement tous les sens, la vue, l’ouïe, le toucher, la chaleur et même l’odorat.

Lire aussi : Cashless investigation, quand l’argent s’en va, le bitcoin est là

Star de cet été, l’antenne d’Anaheim du parc Disneyland en Californie a dévoilé sa nouvelle attraction sur le thème de Star Wars « Secrets of the Empire ». Parcourez un labyrinthe sous les traits d’un stormtrooper  dans un univers virtuel d’une réalité époustouflante. Battez-vous pistolet laser à la main contre des ennemis venus du fin fond de la galaxie, activez des codes de déverrouillage avec R2D2, mais attention à ne pas vous faire tirer dessus sous peine de ressentir une petite secousse électrique.

Avec de nombreuses autres histoires sous le capot à l’exemple de Ghostbusters, The Void vous réserve bien des surprises. Sa collaboration avec Disney verra-t-elle une attraction émerger sur le site de Marne La Vallée ? Affaire à suivre…

La France aussi fait sa révolution virtuelle

L’année 2017 a vu fleurir un peu partout en France des complexes de réalité virtuelle, entre salles de jeux vidéo et parc d’attractions, qui connaissent un succès grandissant. Un engouement caractérisé par le prix encore élevé d’un équipement personnel et qui est loin d’égaler la qualité proposée par les espaces spécialisés. Même si beaucoup estiment la réalité virtuelle à ses balbutiements, elle offre déjà de fabuleuses expériences dans l’hexagone.

Parmi les plus spectaculaires, la société Virtual Adventure vous invite à rejoindre l’équipage d’une mission galactique lors d’un escape game virtuel de toute beauté. Vous avez aimé Gravity en 3D ? Vous n’avez encore rien vu !

Incarnez un avatar matérialisé de la tête aux pieds à l’aide de capteurs. Levez une jambe et il répond à tous vos mouvements pour un rendu saisissant. À deux par pièce, casque sur les yeux, vous vivez une épopée de 40 minutes dans le futur afin de percer les raisons qui ont conduit un inquiétant vaisseau spatial à être abandonné. Entre images splendides de l’espace, vibrations et effets sensoriels déroutants, le jeu Eclipse vous attend au centre commercial Carré-Sénart de Lieusaint pour un tarif de 21 à 25 €.

Dans votre frénétique envie de sensations, faites donc un crochet par le parc de réalité virtuelle Cahem du centre commercial Mondeville 2 à Caen. Pénétrez dans un complexe vidéoludique de 650 m² teinté de geek culture. On y retrouve notamment un jeu de tir avec différents scénarios. Cette fois, pas de déplacements avec la manette, la plateforme Kat Walk et son revêtement ultraglissant retranscrivent vos propres pas dans le monde virtuel. Les acharnés de FPS vont pouvoir se donner sans compter dans une immense zone de combat, arme à la main, pendant 20 minutes d’une partie intense.

La réalité virtuelle vit les premiers émois d’une industrie qui va vous emmener toujours plus loin, jusqu’aux limites de l’imagination. Et dans les années à venir, de nouvelles attractions risquent de voir le jour, multipliant les contenus et affinant sans cesse les sensations pour une immersion encore plus… réelle. Pourtant, déjà de nombreuses expériences révolutionnent le secteur du loisir et ne manquent pas d’atouts pour vous scotcher à votre casque !

Thomas Bossy
Thomas Bossy
Scribe numérique
Voilà un mot bien inusité pour se retrouver devant notre digital, qui lui bien connu, envahit nos vies modernes d’une multitude de manières. J’aime jouer sur les contrastes, fouiller, chiner et comprendre ce qui fait les particularités d’un sujet pour le mettre en avant. Je suis un scribe derrière son écran.