Vous voulez le pitch ?

On vous fait le pitch rapide de la série, dès fois que vous auriez envie de la regarder. Ici les transhumanistes en tout genre voient leur rêve devenir réalité. La vie éternelle est devenue réalité, le corps n’est plus qu’une enveloppe charnelle qu’il est possible de changer au moindre pépin, dès lors que vous avez l’argent pour. Résultat, les plus riches (et pas toujours animés de bonnes intentions) s’encroutent dans leur position, tandis que les plus pauvres continuent de mourir normalement ou presque. Ils peuvent aussi louer le corps de prisonnier dont la conscience a été extraite et l’enveloppe corporelle mise sur le marché. La belle vie en gros ! Dans ce joyeux monde où rien ne va plus, Takeshi Kovacs, prisonnier de la glace depuis 250 ans, est ramené à la vie dans la peau d’un blond ténébreux et doit mener une enquête sur la tentative de meurtre de l’un des Meth, ces riches immortels.

Instagram, l’allié des séries

Altered Carbon fait partie des séries signées Netflix où le géant de la VOD / OTT n’a pas hésité à mettre du budget de communication pour faire la promotion de cette histoire futuriste adaptée d’un livre de Richard K. Morgan paru en 2002. En plus des évènements et autres happenings permettant de découvrir l’univers de la série, Netflix s’est aussi appuyé sur les réseaux sociaux pour accompagner sa communication. Les teasers sont bien sûr au rendez-vous, suscitant l’intérêt et démontrant tout l’attrait de cette nouvelle fiction dystopique réalisée avec soins.

À lire aussi : [Le monde merveilleux des séries #2] Cinemagraph en folie avec Outlander

On les retrouve notamment sur Instagram, en forme de capsules de quelques secondes, proposés avant la diffusion de la série. Là, il s’agit de venir titiller la curiosité du futur téléspectateur.

Live forever in the body you deserve.

Une publication partagée par Altered Carbon (@altcarb) le

On les découvre plus tard, au moment de la diffusion, pour venir en soutien de la sortie sur la plateforme. Les personnages principaux font alors leur entrée et l’intrigue se dévoile. En gros, on vous promet que vous n’allez vraiment pas vous ennuyer !

If they ask how I died...

Une publication partagée par Altered Carbon (@altcarb) le

Enfin, il s’agit de continuer à faire la promotion de la série, notamment sur un programme dont la diffusion ne se fait pas de la même façon qu’un film au cinéma qui resterait seulement un mois à l’affiche. La série peut exister sur une période plus longue et il est toujours bon de venir rappeler son existence. Il s’agit aussi de permettre à ceux qui l’ont aimée de revivre au travers de quelques posts les meilleurs instants de la série, ou tout du moins des moments phares. Attention, cela peut faire un peu mal aux yeux.

If they ask how I died...

Une publication partagée par Altered Carbon (@altcarb) le

Enfin, ce que l’on aime vraiment avec ce compte Instagram, c’est le soin apporté à la mise en image globale. Chaque image est cohérente avec l’univers de la série, pensée comme telle et envoie vers un élément, une vidéo, une galerie, un GIF qu’il faut découvrir en cliquant, à la façon d’un sésame. Autrement dit, c’est beau, tout simplement, et c’est cohérent, encore mieux.

Le GIF comme étendard ?

Instagram n’est pas le seul réseau bien sûr où la série a élu domicile. L’équipe de communication Netflix a bien compris les codes du web d’aujourd’hui et a préparé quelques GIF bien sentis, correspondant encore une fois à l’histoire. C’est que ces petits GIF sont du pain bénis pour tous les community managers et autres social média managers d’aujourd’hui. Ils permettent de ponctuer un propos, d’illustrer un sentiment, de répondre aux mentions positives comme négatives et prennent parfois la place des mots.

 

Parmi les GIF proposés par les équipes de communication de la série, il faut le dire, l’un d’entre eux a particulièrement attiré notre œil. Attention, n’y voyez aucun message agressif de notre part. Mais il faut bien le dire, les deux mots sont particulièrement adaptés à l’univers du roman de Richard K. Morgan.

On vous en met un autre un peu plus gentillet tout de même. On ne voudrait pas vous froisser !

Cerise sur le gâteau, le cinemagraph est même au rendez-vous.

Alors, tenté(e) ?

Aurore BISICCHIA
Aurore BISICCHIA
Conteuse numérique
Cofondatrice des Chuchoteuses, je suis une mordue de l'organisation, une adepte de la communication et un jukebox à mes heures perdues. Amoureuse des arts visuels, je milite pour que la série devienne le 11 ème art et demeure à tout instant passionnée des petits mots comme des grands.